Aller au contenu principal
Unité - Progrès - Justice
  • Burkina Faso

Dialogue social

Le Ministre Batio BASSIERE échange avec les partenaires sociaux de son département

L’équipement individuel des agents, l’indemnité de risque, la situation administrative de certains agents, les textes d’application du statut particulier du Corps paramilitaire des Eaux et Forêts et la construction de la caserne du Corps, se sont autant de points sur lesquels ont porté les échanges du ministre avec une délégation du Syndicat national des travailleurs de l’environnement, du tourisme et l’hôtellerie (SYNTETH) ce jeudi 7 novembre 2019. La délégation du syndicat conduite par son Secrétaire général Youssifo OUEDRAOGO, a voulu rencontrer le premier responsable afin de lui porter leurs différentes préoccupations. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du dialogue permanent voulu par les premiers responsables du ministère en charge de l’environnement avec les partenaires sociaux.

La question de l'équipement des agents, première préoccupation du SYNTHET a fait l'objet de réponse satisfaisante de la part du ministre Batio BASSIERE. Il a rassuré qu’en plus des élèves de l'ENEF, des mesures seront prises pour doter les agents sur le terrain conformément aux dispositions du statut.  

Deuxième point abordé au cours de ces échanges, la question du reversement des agents. Le premier responsable a indiqué qu’un travail est en train d'être fait au niveau de la Direction des ressources humaines afin de résoudre le problème. Un travail laborieux et qui nécessite de prendre des actes par agent. Il a donc sollicité pour ce faire de la patience de la part des partenaires sociaux. La question des affectations des agents était également au cœur de la rencontre. Le syndicat a été informé que les travaux de la commission sont fin prêts et ils seront soumis à l'approbation du ministre incessamment.  Il convient de souligner que des difficultés ont été rencontrées dans la mise en application de cette nouvelle mesure      concernant les affections. Le ministre a rassuré cependant que des mesures seront prises l'année prochaine pour juguler toutes ces difficultés afin de s'inscrire dans bons délais.

Autre point au menu de ce face à face, la question de la formation militaire de 18 inspecteurs des Eaux et Forêts et de 25 agents recrutés sur mesures nouvelles.  Le Directeur Général des Eaux et Forêts, Chef de Corps a informé le syndicat que des dispositions ont été prises pour leur enrôlement au GIFA dans les prochains jours.

Par ailleurs, il convient de noter qu'au cours de ces échanges, le Secrétaire Général du SYNTHEH a fait part au ministre des insuffisances selon eux, dans certains textes d’application du statut du Corps paramilitaire des Eaux et Forêts.

Le Ministre Batio BASSIERE leur a demandé de faire la situation et d’en ressortir ces insuffisances afin de les examiner ensemble.

 Enfin le dernier point des échanges a porté sur la construction de la caserne des eaux et Forêts.

On peut retenir à ce niveau que le plan architectural de la Direction Générale des Eaux et Forêts   est disponible et que l’entreprise recrutée pour mener les travaux devrait être bientôt sur le terrain pour la réalisation. « Tout est presque prêt et la pose de la première pierre devrait intervenir bientôt ».

Le ministre a également informé le syndicat que des démarches ont été entreprises dans le but d'acquérir un terrain auprès du ministère de l'Habitat pour la construction de la caserne.

  En divers le Secrétariat Général du SYNTETH Youssifo OUEDRAOGO a informé le Ministre Batio BASSIERE de la visite de ses collègues syndicats de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Benin et du Togo pendant ce mois de novembre.

 

En guise de conclusion, le Ministre de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique Batio BASSIERE a remercié le syndicat pour leur approche du dialogue et dit rester toujours disponible à les recevoir.