Micro-Bassin versant témoin de Dalo : Batio BASSIERRE visite les installations du programme national de partenariat pour la gestion durable des terres.

 

Le Ministre de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique, Batio BASSIERRE, a visité les installations du Programme national de partenariat pour la gestion durable des terres dans la Commune rurale de Dalo, province du Ziro, région du Centre-ouest, le jeudi 15 février 2018. Du système d’irrigation des superficies aménagées des eaux souterraines (SHAVES) dont la vacation est, en combinant maraichage et pisciculture, de produire des alvins au système horti-aquacole de valorisation gravitaire pour l’empoissonnement des plans d’eau et le grossissement de poisson de table en passant par la confection de banquettes et de diguettes de protection des berges du barrage de Dalo et sur la bande de l’emprise de servitude, Batio BASSIERRE est allé touché du doigt l’état de mise en œuvre Micro-Bassin versant témoin du barrage de ladite Commune.

D’un coût total d’un milliard de francs CFA, ce Micro-Bassin versant témoin a une superficie de 68,59 m2 pour une capacité de mobilisation de 500 000 m3.

Il vise entre autres, à la reconstitution du potentiel des terres érodées, la maîtrise des eaux de ruissellement et la recharge des nappes phréatiques, le développement de la micro-irrigation, la construction des verges le long des axes de drainage, l’amélioration de la production halieutique, l’accroissement de l’offre en produits alimentaires et la lutte contre la pauvreté. Pour le premier responsable en charge de Ministère de l’Environnement,  les causes de la dégradation des ressources naturelles au Burkina Faso sont liées au dérèglement climatique et aux actions de l’homme. « Pour inverser les tendances, il va falloir développer des outils permettant au pays de récupérer les terres dégradées et de sauver les richesses en ressources naturelle forestière » a-t-il expliqué.

D’où selon lui, l’intervention du Programme national de partenariat pour la gestion durable des terres dans la province du Ziro. Batio BASSIERRE a souligné que les populations de Dalo se sont appropriées le Programme, ce qui renforce davantage les premiers responsables du pays d’aller vers la gestion rationnel de nos ressources en pensant aux générations futures. Corneille AGOSSOU, Directeur pays du Programme des nations unies pour le développement (P¨NUD), a affirmé que la visite a permis de constater les acquis de l’appuis que la structure dont il a la charge au Burkina Faso apporte au Gouvernement Burkinabè. « Un nouveau plan cadre des Nations unies pour le développement durable a été élaboré et mis en œuvre depuis le premier janvier pour accompagner le PNDES » a-t-il précisé. Avant de quitté Dalo, le Ministre de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique, Batio BASSIERRE s’est dit satisfaisant la mise en œuvre des installations qu’il a pu visiter. Il a salué l’engagement des populations, des responsables communaux et les partenaires qui ont permis la réussite du Programme national de partenariat pour la gestion durable des terres à Dalo.