Tournées du Ministre dans les structures déconcentrées

 

photoGroupe1

Cap sur le Centre Ouest, la Boucle du Mouhoun, les Cascades et les Hauts Bassins
Après les visites des services centraux à Ouagadougou, le Ministre de l’Environnement et des Ressources Halieutiques a effectué une tournée du 9 au 13 décembre 2014 dans quatre Directions Régionales que sont: Koudougou, Dédougou, Banfora, et Bobo Dioulasso
Cette tournée vise les mêmes objectifs que celle de Ouagadougou à savoir une prise de contact et d’échanges avec le personnel autour des difficultés qui entravent l’accomplissement de leurs missions de service public.

 

 PhotoGroupe2

A toutes les étapes les difficultés tournaient autour : de l’absence de locaux pour certains services déconcentrés obligeant des agents forestiers à transformer leur logement en bureau, une situation qualifiée ‘’d’injuste et d’anormal’’ par Monsieur le Ministre; du manque de logistique (motos et véhicules) de la vétusté des infrastructures existantes, de l’insuffisance de la dotation de carburant (30000 frs par an soit 2500 frs /mois), du manque d’équipement conséquent (tenue, armes, munitions) pour assurer les polices forestière. En somme toutes ces difficultés vécues par toutes les structures déconcentrées ont été portées à la connaissance du premier responsable du département.

 

   photoGroupe3

Pour parer au plus urgent, le Ministre a donné des consignes pour la mise à disposition d'une moto et d'un véhicule à la brigade mobile des eaux et forêts de Bobo Dioulasso suite à l’exposé d’un agent. Il a en outre demandé l'accoisement du recouvrement des recettes public ce qui serait un motif de plaidoyer pour une augmentation des crédits  d’investissements auprès du Ministère des finances. Toutefois, il a insisté pour que les agents indélicats se ressaisissent car les actes délictueux seront sévèrement sanctionnés.
Outre ces échanges avec le personnel des Directions Régionales de l’Environnement,  le Ministre Saïdou MAIGA a par la suite visité l’Ecole Nationale des Eaux et Forêts de Dindéresso et échangé avec les élèves et le personnel administratif. Les élèves ont exprimé leur insatisfaction sur les points suivants: de la cantine scolaire, notamment de la quantité et de la qualité des repas servis; des conditions d'hébergement dont la capacité est en dessous du nombre d'élèves; de l'insuffisance de matériel didactique notamment l'insuffisance ou l'absence de tables dans certaines classes; et enfin de la nécessité de réviser les curricula de la formation pour l'adapter au besoin de l'heure.

imageGroupe4

En réponse à ces préoccupations, le Ministre a souhaité que le nombre de recrus sur titre tienne compte des capacités d’accueil de l’ENEF étant entendu que bon nombre de problèmes que vit cet établissement de formation professionnelle découlent du sureffectif. Le personnel administratif a plaidé pour une augmentation du budget de fonctionnement de la structure qui est actuellement très insuffisant au regard des problématiques posées.
Après l’ENEF, la délégation s’est rendue à Samandeni ou se déroule le projet de construction du barrage de Samandéni dénommé Projet de développement Intégré de la vallée de Samandeni (PDIS). Un service  forestier installé sur ce site est chargé de la valorisation des produits ligneux issus du chantier. Selon le Directeur Général des Forêts et de la Faune (DGFF), la coupe, la valorisation.

 imageGroupe5

Le nettoyage du site devrait être achevé au plus tard fin Mai 2015. Aussi pour permettre de respecter ces délais, un plaidoyer pour l'augmentation des moyens logistiques a été faite. Une cri de cœur entendu avec la promesse d'appui d'une moto et d’un véhicule afin que la mission du département soit exécutée selon les normes du contrat qui le lie au PDIS.